Où faire du canyoning dans les Pyrénées ?

Si vous envisagez faire du canyoning dans les Pyrénées, vous pouvez vous rendre à quelques kilomètres de Pau. Là, vous avez le canyon de Gourzy qui est accessible durant toute l’année. Vous avez un parcours de 4 heures que vous pouvez parcourir à l’aide d’un moniteur spécialisé. Vous avez un paysage magnifique qui vous attend.

Canyoning dans la vallée de Luchon

Vous pouvez vous rendre également dans la vallée de Luchon pour gravir le canyon de la Neste d’Oô. Il est parfait pour les débutants et vous offre tous les obstacles possibles pour apprendre. Il vous faut dégager 3 heures pour réaliser le parcours dans son entièreté.

En plein cœur des Hautes-Pyrénées, vous avez également le canyon de la Caouba du Maillet. Il est situé entre le cirque de Troumouse et le cirque d’Estaubé. Il faudra quand même avoir une certaine expérience pour affronter les toboggans, les sauts qui vous attendent. Vous allez adorer le paysage qui s’offre à vous.

Le canyon du Soussouéou est aussi une destination idéale pour les amoureux du canyon. C’est un parcours réalisable en famille ou si vous envisagez initier quelqu’un à la pratique du canyon. Ce canyon ne présente aucune difficulté et vous offre de belles cascades aux eaux translucides. C’est un très bel endroit pour passer une agréable journée en famille ou entre amis.

Quelles chaussures pour faire du canyoning ?

Pour faire du canyoning, il est indispensable de choisir des chaussures adaptées. En effet, le canyoning se déroule en grande partie sur des chemins escarpés et rocailleux. Il est ainsi nécessaire d’être à la fois souple et agile pour évoluer sans difficulté sur ces chemins escarpés.
Pour ce faire, il faut que les chaussures soient adaptées au terrain de pratique, qu’elles soient confortables et surtout qu’elles permettent d’évoluer en toute sécurité.
Le choix de chaussures de canyoning doit se faire en adéquation avec les caractéristiques du terrain , mais aussi avec les conditions climatiques du jour de la pratique. Il est important d’adapter les chaussures en fonction du terrain de pratique. Par exemple, pour une randonnée sur un sentier rocailleux et escarpé, les chaussures à tige basse seront privilégiées. Les chaussures de canyonings sont des chaussures de randonnée, elles ont une semelle assez épaisse pour résister au terrain et aux chocs. La semelle doit être assez rigide pour éviter de glisser.