Couler des fondations : comment ça se fait ?

Dans le domaine de la construction, chaque détail compte. Par exemple, pour couler des fondations, il faut une étude précise du terrain afin de savoir quel type de béton et de fondation utiliser. En effet, il existe plusieurs types de fondation.

Comment réussir à faire couler des fondations en béton ?

Chacune a ses propres fonctions. Pour construire une fondation, il est nécessaire de couler le béton. Et pour faire cela, il y a plusieurs étapes à suivre. Découvrez avec nous toutes les informations sur le coulage de fondation en béton.

Comment couler des fondations en béton ?

Pour faire n’importe quel type de construction, il est essentiel de réaliser des fondations afin de soutenir la construction. Avant de faire couler une fondation en béton, il y a plusieurs choses que vous devez faire. Voici les étapes nécessaires à suivre :

Faire une étude de faisabilité

Avant de commencer votre chantier et de préparer le béton pour le coulage, vous devez d’abord mener une étude sur le sol (étude géotechnique) afin de savoir quelle est la taille de la semelle et la profondeur nécessaire des fondations. Par exemple, dans le cas où votre sol serait argileux, vous devez faire l’étude sur la présence de l’eau et l’humidité, et aussi creuser pour trouver un sol solide. Si vous avez un terrain sec, vous pourrez avoir des problèmes comme des fissures de fondations.

Cette étude permet aussi de choisir le type de fondations à choisir. Donc, il vaut mieux faire appel à un professionnel.

Délimiter les fondations

Une fois que vous avez fait l’étude nécessaire de sol, vous devez commencer à faire l’implantation de la maison. Avec l’aide d’un géomètre, vous allez implanter à 4 ou 5 mètres et définir la taille des fondations qui dépend de la superficie du logement que vous voulez construire. Après avoir délimité les fondations, il est temps de creuser. Dans le cas où vous utiliseriez la semelle filante, il est conseillé de définir la hauteur et la largeur à creuser et ensuite faire le travail. Vous pouvez utiliser une pelleteuse ou une tractopelle.

Préparer le béton

Avant de préparer le béton, vous devez d’abord choisir le type de béton à acheter. Cela se fait sur plusieurs critères comme le budget, l’environnement et le climat. Pour faire le béton, utilisez de l’eau, du ciment, du gravier, du sable et une bétonnière. Creusez les tranchées de réservation de canalisations. Ensuite, versez le béton sur le ferraillage et étalez-le avec une pelle ou un râteau.

Quand est-ce qu’on doit couler des fondations en béton ?

C’est une question très fréquente dans le domaine de la construction. En effet, le temps est aussi important dans ce travail et il diffère d’une région à une autre. Le coulage de béton se fait selon plusieurs critères comme le climat et l’environnement. Il faut savoir que le froid extrême n’est pas conseillé et il est même dangereux, car le gel peut causer des problèmes dans la stabilité de la structure. A noter que les produits contre gel sont très chers, et dans la plupart du temps, ils ne protègent pas vraiment. Il est conseillé de faire le coulage des fondations en période chaude (la meilleure période est le printemps) afin d’éviter les problèmes de gel et les risques de détériorations.

Dans le cas où vous seriez obligé de couler la fondation en hiver, n’oubliez pas d’inspecter la fondation afin de vous assurer qu’elle n’a pas subi des méfaits climatiques. Enfin, pour choisir la méthode nécessaire pour former les fondations, optez pour une forme en béton coffré ou en blocs de béton pour avoir une bonne résistance en hiver.

Quels sont les types de fondations en béton à couler ?

Pour commencer à construire une structure, il est nécessaire de faire des fondations pour assurer sa stabilité. Il existe trois types de fondations :

  • Fondation superficielle ;
  • Fondation spéciale ;
  • Fondation profonde.

Pour la fondation superficielle, c’est le type de fondation le plus utilisé dans le cas où vous auriez une bonne qualité de sol. Donc, il suffit de creuser un petit peu. Il y a trois types de fondations superficielles et qui sont la semelle isolée, la semelle filante et le radier. Ensuite, la fondation profonde nécessite un sol très résistant. Il faut creuser profondément pour une structure importante.

Enfin, la fondation spéciale est un type de fondation qui nécessite un grand budget. Il y a 3 types de fondations spéciales : la fondation sur radier général, la fondation par congélation et la fondation dans l’eau après épuisement.