Comment reconnaitre un pneu runflat Bridgestone ?

Dans l’univers des pneumatiques, la marque Bridgestone constitue l’un des premiers manufacturiers connus au monde. À l’image d’autre fabricant, Bridgestone propose des pneumatiques Runflat inventés en 1992. Voici comment reconnaître un pneu runflat bridgestone.

La désignation RFT

Pour faire reconnaître leurs pneumatiques fabriquées avec la technologie Runflat, de nombreuses marques apposent souvent leur signature. Cette désignation se trouve, le plus souvent, au flanc des pneus Runflat. Selon les fabricants, les Runflat possèdent alors différentes désignations. Certains fabricants se contentent d’apposer la mention « Runflat » pendant que d’autres proposent des noms différents pour cette technologie.

Bridgestone fait partie de ces derniers et utilise la désignation RFT. Vous pourrez alors en faire la différence avec d’autres fabricants de pneumatiques très connus qui utilise le sigle ZP (Zero Pressure) ou simplement le terme ROF (Run On Flat).

Une inspection du pneu

En plus de la désignation RFT pour prouver que le pneu Runflat est du fabricant Bridgestone, vous pouvez également déceler la technologie runflat visuellement ou au toucher. En effet, lorsque vous touchez un pneu runflat bridgestone, vous sentirez sur le côté latéral, la gomme qui est beaucoup plus épaisse.

Vous pouvez également voir cela lorsqu’un pneu runflat bridgestone est crevé. Le pneu en question ne se déforme pas et continue à rouler sur une distance de 80 km et sous une vitesse de 80 km/h. En effet, grâce aux flancs renforcés dont le pneu runflat Bridgestone jouit, la jante est maintenue bien stable, ce qui évite son écrasement après crevaison. Le pneu supporte alors tout le poids de la voiture et continue à rouler.

Voir la vidéo de la technologie runflat de Bridgestone