Quand faut il renégocier son prêt immobilier ?

Si vous estimez que le taux de votre prêt immobilier est trop élevé par rapport à ceux pratiqués sur le marché, vous avez alors tout intérêt à revoir les termes du contrat d’emprunt. Toutefois, à quel moment renégocier son crédit immobilier est-il opportun ?

Renégociation de crédit immobilier

Les conditions idéales pour enclencher le processus

L’échéance mensuelle, dans un prêt à taux fixe, est généralement composée du capital d’une part et des intérêts d’autre part. Cette répartition connaît plusieurs variations au cours de la durée du prêt immobilier.

Au début, les intérêts prennent une proportion importante et puis progressivement la mensualité n’est plus constituée que du capital. Il serait donc plus judicieux de renégocier votre crédit immobilier au moment où les mensualités seront composées plus largement sur le remboursement des parts d’intérêts. De manière générale, ce moment correspond à la première moitié de vie du prêt.

Préparez votre entretien avec votre banque

Rassemblez les documents pertinents, tels que les informations sur vos comptes, les déclarations de revenus et un budget à jour pour votre ménage. Lisez et familiarisez-vous avec les détails de votre prêt immobilier, mais également avec les taux en vigueur en ce moment. Préparez-vous à expliquer et à prouver pourquoi vous devez renégocier votre prêt immobilier. Si vous pouvez payer votre prêt immobilier mais que vous recherchez une meilleure offre, soyez prêt à citer les taux d’intérêt plus bas proposés par d’autres banques.

Fournissez les documents demandés par la banque

Si votre prêteur accepte de renégocier votre prêt immobilier, vous devrez fournir des documents supplémentaires. Vous devrez notamment remplir et signer des formulaires, ainsi que fournir des détails sur votre situation financière : investissement locatif, augmentation de salaire…

Vérifier les conditions

Examinez attentivement les nouvelles conditions du prêt immobilier, de préférence avec votre conseiller bancaire. Confirmez que les conditions figurant dans les documents envoyés par votre prêteur correspondent à ce que vous avez accepté : frais de dossier, durée du crédit, taux, contre-partie éventuelle…

Comment garantir le succès d’une renégociation de crédit ?

Votre renégociation peut aboutir si l’écart entre le taux sur votre crédit et celui pratiqué actuellement sur la même durée est au moins de 0,70 à 1 point. Il sera également plus intéressant si le capital restant dû est au moins de 70 000 euros.

En résumé, votre démarche de renégociation du taux sur votre prêt immobilier a de fortes chances d’aboutir si elle est entamée dans les premiers tiers de la durée du crédit.