Gommage avant ou après épilation : quel est le meilleur moment ?

Généralement, une épilation n’est pas une réelle partie de plaisir. Néanmoins, lorsque vous procédez au gommage, elle vous permettra de mieux prendre soin de vous et de votre peau. Cependant, à quel moment de l’épilation faut-il le faire ? Éléments de réponse !

Gommage avant une épilation : les bienfaits

Lorsque vous effectuez un gommage avant l’épilation, le produit enlève toutes les cellules mortes de votre peau. De ce fait, cette dernière est préparée et bien nettoyée, ce qui rend l’épilation meilleure et moins douloureuse. En plus de diminuer le mal pendant l’épilation, vous n’y mettrez plus assez de temps.

Autre bienfait du gommage avant l’épilation, c’est qu’il vous permet d’éviter l’apparition des poils incarnés qui poissent sous la peau, parce qu’ils n’arrivent pas à percer l’épiderme. Cela provoque parfois l’apparition des boutons, voire des infections. Il est absolument capital de retenir que ces poils ne peuvent pas être épilés à la cire, avec un épilateur électrique, ni avec un rasoir.

épilation des jambes

Exfolier votre corps avant épilation vous permettra alors d’avoir une peau propre et lisse. Ceci permet aux poils de percer plus facilement la peau, mais aussi d’être épilés à la cire.

Gommage après une épilation : les bienfaits

L’exfoliation de votre peau après l’épilation s’avère très capitale. Dans ce cas précis, ce rituel de beauté ne vous présente qu’un seul atout : l’élimination des poils incarnés sous la peau. Ceux-ci sont en effet disgracieux et vont feront vraiment mal. Alors, 24 heures après l’épilation, votre gommage vous débarrassera facilement d’eux. Vous profiterez ainsi d’une peau souple et vos poils repousseront mieux.

Le gommage présente alors de nombreux avantages, que ce soit avant ou après l’épilation. Il vous revient alors de prendre en compte ces atouts pour choisir le moment qui convient le plus.